Le coach déblogue !

Le coach dans tous ses états ...

22 mars 2007

Loch Ness du Coach

Un titre en forme d'homophonie. Le monstre du lac d'Ecosse n'est ici que pour illustrer cette thématique fondamentale chez mes copains et copines coachs, j'ai nommé l'OKness du coach et du coaché.

Dans notre cas, l'OKness du coach (prononcer l'OKay Ness) ne se contente pas de faire quelques apparitions de ci ou de là, au contraire de Nessie qui ne sort la tête de l'eau que très ponctuellement et seulement quand il a besoin de flatter son égo.

Loch_Ness

Chez les coachs, qui eux n'ont aucun besoin de flatter leur ego, l'OKness revient à peu près toutes les 2 phrases dans les conversations professionnelles. Voici un extrait (presque) véridique d'un entretien récent auquel j'ai assisté, de C. et I. , 2 copines coachs, à propos du dernier client de C.

C : Je l'ai vu hier en séance chez moi et il est arrivé un quart d'heure en avance.

I : C'était OK pour toi qu'il soit en avance ?

C : Non, je lui ai dit que ce  n'était pas OK pour moi qu'il soit en avance et que ce que je ressentais c'était une intrusion dans ma vie privée.

I : Et quand tu lui as dit, il a réagit dans l'OKness ?

C : Non il a bafouillé et s'est excusé comme un petit garçon.

I : Et alors, as-tu pu réinjecter ce que tu as ressenti a propos de cette posture enfantine en restant OK pour toi ?

C : Oui je l'ai fait. Après cela il a pris conscience de pourquoi il faisait cela et il a pu revenir dans l'OKness...

I. et C. sont 2 coachs très professionnelles. Leurs connaissances en psychopathologie sont vastes et elles maîtrisent l'une et l'autre le vocabulaire des névroses, des psychoses, des blocages, des deuils, des traumatismes divers, des thérapies cognitives et comportementales, de l'A.T., de la PNL, et même encore de l'hypnose, des constellations familiales et de la systémique constructiviste et plein d'autres trucs encore ...

Avec cet exemple, nous pouvons induire une loi du coaching que je formule ainsi : La richesse vocabulaire du coach est inversement proportionnelle à la somme de ses compétences. Un très bon coach finit par n'avoir plus qu'une seule question (et ses différentes déclinaisons) à sa disposition :

"C'est OK pour toi quand tu dis ceci ?"; "C'est pas OK pour toi quand elle fait cela ?" ; "Quand tu penses à lui, tu te sens OK ?";  "De quoi aurais-tu besoin dans cette situation pour revenir dans l'OKness ?" ...

Quant à moi, je suis bien content d'avoir choisi un métier dans lequel nous avons réussi la prouesse de surpasser le monstre du Loch Ness avec celui de l'OKness !

Posté par coachola à 12:05 - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah! Les coaches OK nenesse !

    Qui ont effectivement 20 mots de vocabulaire mais étalent partout où ils vont leurs bouquins de PNL, de d'AT pour faire voir comme ils sont +++ !

    Posté par Tine, 05 septembre 2012 à 18:01
  • Oui mais ...

    Pourquoi se dit-on dans l'okness quand on ne l'est pas en réalité ?

    Posté par Dam_Dom, 22 mars 2007 à 14:45
  • >> Dam_Dom : C'est qui "on" ?

    Posté par Coachola, 22 mars 2007 à 19:17
  • Euh...tu es coach de quoi exactement?
    De traqueurs de Nessie?
    Faut m'expliquer un peu, je débarque, c'est OK pour toi?

    Posté par CarrieB, 23 mars 2007 à 14:00
  • >> CarrieB : C'est OK (c'est toqué ?) pour moi de te répondre. Mes clients sont bien des traqueurs de monstres comme tu l'as deviné !

    C'est un peu comme pour Nessie, ils n'ont que des images assez floues et moi je suis là pour rendre éclaircir leurs impressions et rendre les contours plus nets ...

    Posté par coachola, 23 mars 2007 à 16:28
  • Méééé euuuuuuh

    Désolée, j'avais oublié cette règle qui veut que lorsque je parle je dis JE !
    T'es ok ou bien ?

    Posté par Dam_Dom, 23 mars 2007 à 19:25
  • Ah, Dam-Dom, là, je suis pas OK ; dire "on" au lieu de "je" quand tu parles de toi induit que tu n'es pas du tout OK avec toi-même...
    T'as pensé à te faire coacher?

    Posté par Lambert, 04 mai 2007 à 09:40

Poster un commentaire