Le coach déblogue !

Le coach dans tous ses états ...

15 février 2008

Mystic moments

Dans la vie de tous les jours on croise en principe beaucoup d'objets ou de gens réels. Et parfois aussi il arrive des choses qui ne devraient pas exister ou du moins qui ne s'expliquent pas.

Par exemple ici ce magnifique tripoutre que l'on voit, que notre cerveau interprète a priori comme un objet du monde réel et puis après quelques secondes on réalise que ce truc ne peut cependant pas exister.

tripoutre

Tout cette introduction sert à raconter l'anecdote à laquelle la foule en délire a pu assister en direct live, hier soir dans ma cuisine (bon en fait j'étais seul, on attendra l'année prochaine pour la St Valentin). Je prépare mes petits-suisses dans un bol genre chinois qui maladroitement s'écrase par terre et se casse en deux.

Je ramasse les morceaux ou plutôt le morceau, c'est à dire un magnifique demi-bol qui finit à la poubelle.  Et  je me mets à la quête du 2ème demi bol qui avec le premier constituait il y a encore quelque secondes un objet utile. Et je ne trouve pas ce 2ème morceau ...

Je cherche mieux, je  me mets à plat ventre puis debout sur un  tabouret (au cas où le demi-bol en question aurait volé au dessus des placards)  puis j'inspecte l'intérieur des placards (on sait jamais). Ensuite je m'attaque au séjour, au couloir et aux endroits de plus en plus improbables de l'appart. Ca devient même assez drôle parce que certaines limites de la logique sont franchies. Du coup je suis amené à faire des recherches dans des endroits franchement impossibles mais au point où j'en suis je veux retrouver ce putain de demi-bol où qu'il soit !
Je me retiens juste d'ouvrir la porte d'entrée pour le cas où il m'attendrait sur le paillasson parce que là j'ai un peu peur de sombrer dans la folie.

Je l'ai toujours pas retrouvé ...  Si quelqu'un ici croise un demi-bol chinois sur sa route dans les jours à venir, merci de me faire signe (récompense généreuse assurée).

Posté par coachola à 09:50 - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

    Après le "Mystère de la chambre jaune" ... l'énigme du demi-bol. Encore un coup des suisses (les petits sont encore plus fourbes) !

    Cela dit, déjà ... comment un demi-bol qui s'écrase par terre aurait pu attérir en haut d'un placard ??? Rien que cette question permet de dire que ... nous avons déjà basculé dans la quinzième dimension ...

    Moi, je cherche que quand je sais quelle est la récompense ...

    Posté par tto, 15 février 2008 à 14:14
  • Je dirais que

    Sans sa moitié ce demi bol n'existe plus...tu ne risques donc pas de le retrouver. Une rupture dans ta cuisine le jour de la St Valentin, c'est fort, et puis, de mémoire, mon prof d'histoire nous a toujours raconté que l'amitié sino-helvète était impossible. Bref c'est sans espoir de retrouvailles.

    Tout s'explique Môssieur !

    Posté par sardine, 15 février 2008 à 18:54
  • Ben ? T'as regardé sous ta semelle ?

    Posté par DamDom, 16 février 2008 à 11:02
  • Ah je me demandais ce que faisais ce bol chinois chez moi. Il est apparu dans ma cuisine mercredi dernier alors que je préparais mon petit déjeuner.. C'est fou non?

    Posté par Ma Fenêtre, 16 février 2008 à 14:13
  • >> tto : non désolé, ce n'est pas une récompense dans la rubrique "bambou magique".

    >> sardine : mdr. J'ai réalisé seulement a posteriori qu'il s'agit tout de même de la disparition de sa moitié un jour de la St Valentin mais cela ne t'as pas échappé !

    >> Damdom : oui. sous mon chapeau aussi.

    >> Ta Fenêtre : Ca devient vraiment mystique. Je casse le truc le jeudi et toi tu le retrouves entier le mercredi. On ajoute le paradoxe temporel au paradoxe spatial.

    >> Tous : En dépit d'un ménage impeccable, je n'ai toujours pas retrouvé le demi bol. A ce point j'en suis à trois hypothèses :
    - L'autre moitié s'est volatilisée en fines particules millimétriques invisibles à l'oeil nu au moment de l'impact.
    - Elle est tombée directement dans la poubelle que j'ai jetée (mais bon pour cela il lui aura tout de même fallu ouvrir le couvercle de la poubelle en question).
    - Il n'y a JAMAIS eu d'autre moitié de bol et cela fait des années que je me servais d'un demi-bol sans m'en rendre compte jusqu'à cette chute révèlatrice. Quand je pense que je me fais payer pour aider des gens à aller mieux dans leur tête, je me trouve vachement balèse tout de même !

    Posté par coachola, 17 février 2008 à 18:07
  • Interprétations

    Quelques interprétations.

    SciFi : et c'est ainsi que Coachola découvrit l'anti-gravitation...
    (clin d'oeil à "L'univers en folie" de Fredric Brown, où un bricoleur découvre l'antigravitation grâce à une erreur : après le remontage d'une machine à coudre, ladite machine s'était envolée).

    Freudien : étudions la grammaire du symptôme demi-bol, en tant qu'il éclaire le refoulé de Coachola.

    Jungien : quel est le rôle du symbole "demi-bol" dans le rêve de l'analysant ?

    Lacanien : l'objet "demi-bol" ayant perdu sa fonction de lest, il devient une bouche, une oreille, un nez, ou tout ce qui fonctionne par son trou...

    Zen (Rinzaï) : vous connaissez le son du bol, quel est le son du demi-bol ?

    Zen (Soto) : Mu...

    Coachiste : l'ancrage du demi-bol dans la réalité opérationnelle du coaché, est à envisager au regard de la médiation transformante qu'il introduit, et des valeurs qu'il matérialise.

    Arcturien : Z78E EZF 23234 X A23424.

    Posté par Yves, 19 février 2008 à 17:31
  • gérard majax

    Trop facile : en tombant sur le sol, l'autre moitié (éventuellement fragmentée) est venue s'engluer contre les parois tapissées de petit suisse de la première moitié ; sans le savoir, tu as balancé le tout en même temps !
    c'est clair comme de l'eau de gourde

    Posté par SuperTonin, 20 février 2008 à 05:57
  • Interprétations (2)

    Statisticien : un sondage, effectué par Coachola sur un échantillon représentatif de 1 bol chinois, montre que 50% des bols chinois existent.

    Posté par Yves, 22 février 2008 à 02:36
  • alors ?

    Toujours rien ????

    Ce bol n'a jamais existé, et jusqu'à ce jour de st valentin tu bouffais tes petits suisses dans tes mains sans même t'en apercevoir. Je dis bravo ! Belle prise de conscience !
    Et maintenant que tu sais, tu choisis quoi ? De continuer à manger dans tes mains ou d'aller t'acheter un bol chez les Chinois ?

    Posté par sardine, 22 février 2008 à 07:27
  • Bon ben au rythme d'un billet tous les 15 jours ... ben ça ne devrait plus trop tarder non ?

    Posté par tto, 01 mars 2008 à 18:02
  • C^'est magnifique comme dernier article en date...

    Posté par Hélène, 10 mars 2008 à 22:50
  • Hé ? Tu dors ? A quand THE article sur cette putain de pyramide de Maslow dont un autre que toi ne m'en a pas fait l'éloge ?! Je te raconterai...

    Posté par DamDom, 13 mars 2008 à 20:13
  • presque deux mois plus tard...

    à ce stade de l'aventure je crois que tu as dû faire le tour de l'appartement quelques centaines de fois...tu commences pas à tourner en rond là ? Foi de poisson je m'y connais !
    Lâche l'affaire !
    Il reviendra tout seul....c'est comme les hommes, les amis, les frangins, les mamans, les amants, les carottes, les moucherons...théorie de l'élastique j'te dis !
    OK je sors.

    Posté par sardine, 08 avril 2008 à 20:28
  • Non mais je rêve ...
    T'écris vraiment plus rien ???

    Posté par tto, 16 avril 2008 à 13:29
  • une récidive en fait !

    Cher coachola,

    Vous m'avez narré vos terribles tribulations pour retrouver votre fameux slip, incontinent-ment égaré chez votre médecin, mais je découvre avec le coup du demi bol chinois de 2007 que vous n'en n'étiez pas à votre première tentative de maîtrise hautement improbable de certains phénomènes générés strictement par votre magnétisme si tectonique ! amazing my dear !
    Vous en avez d'autres dans le genre ?

    Posté par fabienne, 02 décembre 2008 à 13:08
  • Bon ... je ne parlerai pas de cette affaire de la disparition mystérieuse de mes sous-vêtements que je venais d'oter chez le médecin au moment de son auscultation...

    Mais pour le demi-bol je l'ai retrouvé en déplaçant le frigo il y a un mois. Plus exactement, j'ai retrouvé la moitié de ce demi-bol, c'est à dire un quart de bol.
    Il manque donc toujours une moitié de demi-bol ... A ce point je pense retrouve une moitié de moitié de demi-bol d'ici quelques mois dans un autre endroit improbable.

    Mais cette histoire me fait penser furieusement au paradoxe d'Achille et la Tortue.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxes_de_Z%C3%A9non

    Posté par coachola, 05 décembre 2008 à 03:29

Poster un commentaire